Actualités

Retour à la liste des actualités

Point quotidien n°40 : Actualité du 15 mai 2020

15/05/2020

L'actualité du 15 mai 2020 en 4 points

1. Une dégradation plus marquée qu’anticipée des ventes au détail américaines

Dans la lignée des données macro-économiques dégradées dans le contexte de Covid-19, les Etats-Unis ont publiés des chiffres de ventes au détail moins bons qu’anticipé pour le mois d’avril. Alors que les analystes tablaient en moyenne sur une baisse de 12% des ventes au détail le mois dernier, le chiffre est sorti ce jour en baisse de 16,4%, signant au passage un record du plus mauvais chiffre enregistré depuis la création de cet indicateur en 1992. Maigre consolation, le chiffre publié le mois dernier pour le compte du mois de mars à -8,7% a été révisé à la hausse à -8,3%... Si cet indicateur était effectivement attendu en forte baisse en raison des mesures de confinement de la population, il restera très important à observer pour dresser un état des lieux de la consommation des ménages, et donc de la croissance du PIB américain pour les mois à venir.

2. Le redémarrage continue en Chine

A l’heure où les excellentes nouvelles économiques se font rares, l’Empire du Milieu est venu rassurer les investisseurs. Les données du mois d’avril sont en effet venues confirmer un net rebond de l’activité. Après un coup d’arrêt historique qui avait amené le pays à devenir le pionnier du confinement, le recul du PIB avait atteint -9,8% au T1 (cf. point quotidien envoyé le 6 mai). L’industrie redécolle déjà clairement, puisque la production s’est inscrite en hausse de 3,9% en glissement annuel le mois dernier (contre -1,1% en mars). L’amélioration est également perceptible sur la consommation intérieure, bien qu’un retour à la normale ne soit pas encore à l’ordre du jour. Grand pays exportateur, la Chine ne manquera cependant pas de subir le contrecoup des ralentissements économiques dans le reste du monde. A l’évidence, l’assouplissement des règles sanitaires permet tout de même un rebond rapide… mais sur certains secteurs seulement.

3. Il faut sauver le secteur « tourisme »

Avec 2 millions d’emplois et plus de 7% du PIB français, le secteur du tourisme, totalement à l’arrêt, s’affiche en tête des préoccupations (cf. point quotidien envoyé le 13 mai) des dirigeants de l’hexagone. De manière générale, le cap des 100 milliards d’euros a déjà été franchi en terme de demandes de prêts garantis par l’Etat selon la Fédération Bancaire Française. Nul doute que nombre des 500.000 entreprises concernées appartiennent au secteur du tourisme. Le secteur va ainsi bénéficier d’un plan supplémentaire dédié de 18 milliards d’euros. Pour faire face à cette situation exceptionnelle, la France envisagerait également de contracter un prêt auprès de la Commission européenne (dans le cadre du mécanisme européen pour l’emploi) pour financer la prolongation du chômage partiel jusqu’à la fin de l’année civile pour les secteurs du tourisme et de l’événementiel.

4. Le point Covid-19 du jour… et la bonne nouvelle pour finir la semaine !

A l’approche du week-end, ce sont près de 4,5 millions de personnes dans le monde qui ont désormais contracté le Coronavirus, dont 300.000 qui en ont été victimes. Mais ce sont aussi plus de 1,6 millions de personnes infectées qui sont depuis hors de danger, preuve que les réponses sanitaires portent chaque jour un peu plus leurs fruits. A ce titre, la bonne nouvelle du jour vient du Président de la République qui a annoncé la mise en œuvre très prochaine du futur plan pour l’hôpital public promis le 25 mars dernier. En cherchant à redonner des moyens au système de santé français, Emmanuel Macron a également fait son « mea culpa » concernant la réforme des hôpitaux et admis qu’elle avait provoqué une paupérisation du personnel soignant.

Cliquez sur les liens en couleur rouge dans le texte 

Crédit image: Dessin d'Emmanuel Chaunu, dessinateur de presse et caricaturiste
Sources : WiseAM, Zone Bourse, National Data, Boursorama, Le Parisien
Achevé de rédiger le 15/05/2020



Imprimer