Actualités

Retour à la liste des actualités

Point quotidien n°29 : Actualité du 28 avril 2020

28/04/2020

L'actualité du 28 avril 2020 en 4 points

1. Edouard Philippe donne les grandes lignes du plan de déconfinement

Le Premier ministre a présenté cet après-midi devant l’Assemblée Nationale le plan de déconfinement qui pourrait entrer en vigueur à partir du 11 mai. Parmi les principales annonces à retenir, celle tant attendue de l’échéance est essentielle : en effet la date prévue du 11 mai pourrait être repoussée « si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous ». Par ailleurs, des masques seront distribués à la population par l’intermédiaire d’une plateforme de commerce en ligne dépendante de La Poste et la capacité de dépistage des cas sera de 700.000 tests par semaine. Concernant les écoles, la reprise se fera de façon progressive en commençant par les écoles maternelles et élémentaires sur la base du volontariat. Les collèges seront les suivants, classes de 6ème et 5ème en tête, et les lycées devront attendre début juin pour reprendre. Les commerces devraient pouvoir reprendre leur activité, à l’exception des restaurants et des bars dont la date de réouverture est encore incertaine. Enfin, si le gouvernement avait provoqué un tollé en évoquant un déconfinement par région début avril, il a totalement changé de stratégie en planifiant un déconfinement… par département ! L’incertitude reste donc grande pour les zones urbaines les plus touchées par l’épidémie. Pour résumer cette situation inédite, et comme cela pouvait être anticipé, la question du déconfinement reste sujette à débat. Entre l’état d’urgence sanitaire et la nécessité de relancer l’économie, il est à l’évidence difficile de trouver le juste équilibre…

2. Coronavirus : d'où viennent tous ces milliards des plans de relance ?

Il y a quelques mois, le gouvernement jugeait déraisonnable d’augmenter la dépense publique. Aujourd’hui, il débloque 110 milliards d’euros. Comment est-ce possible ? Décryptage avec un article édité le 23 avril dans le journal Le Monde. 

3. L’assouplissement des conditions de crédit en zone euro

L’un des points positifs qui découle de l’action des Banques centrales, et plus particulièrement celle de la BCE, pourrait être un accès largement facilité au crédit pour les agents économiques de la zone euro. En effet, entre l’afflux important de liquidités dans le système bancaire et les garanties offertes en parallèle de ces lignes de crédit, les conditions d’accès au crédit devraient s’assouplir rapidement alors que ces dernières s’étaient fortement durcies pendant les premières semaines de la crise sanitaire. On notera toutefois que tous les pays de l’euro zone ne sont pas logés à la même enseigne, le durcissement de l’accès au crédit ayant été plus fort en Italie et en Allemagne, tandis qu’il est resté moins marqué en France.

4. Le point Covid-19 du jour ! 

Si le nombre de décès dans les hôpitaux français est reparti à la hausse sur la journée du 27 avril (295 décès contre 152 la veille), on observe que la tendance globale continue d’être à la baisse. Pour rappel, les deux premières semaines du mois d’avril ont vu des pics journaliers pouvant atteindre les 600 décès, et le fait que le nombre de personnes en réanimation continue de baisser est également signe que la hausse d’hier ne signifie pas que le virus gagne à nouveau du terrain. Ailleurs dans le monde, le cap du million de personnes atteintes du Covid-19 sera atteint ce jour aux Etats-Unis, et ce alors que 56.000 personnes ont trouvé la mort des suites du Coronavirus. La campagne de dépistage se poursuit de façon active, et ce sont près de 5,6 millions de personnes qui ont été testées pour tenter d’endiguer la progression du virus.

Cliquez sur les liens en couleur rouge dans le texte 

Crédit image: André-Philippe Côté, dessinateur et caricaturiste québécois
Sources : WiseAM, Le Monde, Le point, Zone Bourse
Achevé de rédiger le 28/04/2020



Imprimer